Développer aujourd’hui les solutions pour les défis de demain.

Technologies durables

Nos nouvelles technologies démontrent que réutilisation des eaux et économies d’énergie sont compatibles. Ainsi, non seulement votre entreprise respecte les normes légales toujours plus strictes mais engrange aussi des économies appréciables. Et l’environnement s’en porte d’autant mieux.

Installations pilotes

Nous mettons nos recherches en pratique. Nos installations pilotes nous permettent de tester un large éventail de technologies. Nous faisons également intervenir nos installations pilotes sur le terrain, par exemple pour des études de faisabilité et d’optimisation.

Découvrez nos projets de recherche :

  • Projet Erasme

    « High-efficient and cost-effective airlift MBR for water reuse in textile finishing »

    Dans le projet Erasme, nous avons étudié comment améliorer et quantifier les performances d’un bioréacteur à membrane airlift pour traiter les eaux usées de l’industrie textile. L’accent était mis sur la durabilité : nous avons étudié le caractère réutilisable du perméat (membrane) et analysé la consommation d’énergie. Pour comparer la qualité de l’effluent, Pantarein Water a soumis les eaux usées à des traitements aussi bien biologiques que physiques.

    Le projet Erasme, qui était soutenu par IWT, s’est déroulé sur deux ans pour se terminer à la fin du mois de février 2013. 
     

  • Projet d’innovation PME

    « Synergie potentielle entre un bioréacteur à membrane anaérobique et aérobique »

    Comment améliorer la technologie d’épuration des eaux usées très chargées ? À travers le projet d’innovation PME, Pantarein Water développe de nouvelles possibilités qui offrent des avantages par rapport aux techniques d’épuration courantes. Grâce à la configuration proposée, la dégradation est plus performante et la grosseur des flocons n’est plus un paramètre critique dans le processus d’épuration. Nous voulons également éliminer les boues d’épuration. Enfin, le projet d’innovation doit stimuler la production de biogaz. Par ailleurs, nous étudions une configuration qui marie les avantages d’un bioréacteur à membrane anaérobique et aérobique.

  • Projet MIP IMCE²RS (Milieu- en energietechnologie Innovatie Platform)

    « Développement conceptuel de configurations à membrane innovantes offrant une performance énergétique et une capacité de réutilisation de l’eau maximales » 

    Réutiliser le plus d’eau possible peut se faire de multiples façons. Mais les technologies de réutilisation spécialisées consomment énormément d’énergie. Pantarein Water développe donc avec la KULeuven, des partenaires de l’industrie et les consommateurs finaux Boortmalt et la Proefbrouwerij (brasserie pilote), une méthode d’économie d’énergie sur la base de la technologie de la membrane. Dans le projet MIP, les eaux usées subissent donc au préalable un traitement avec un nano filtre. Le perméat peut ensuite être réutilisé facilement. Le concentrat est prêt pour un traitement anaérobique qui génère du biogaz. 

    Le projet MIP, qui a été lancé le 1er octobre 2014, était déjà le lauréat, un mois plus tard, de la Cleantech Battle du festival Cleantech. Le projet se poursuit jusqu’à la fin du mois de septembre 2016.

    Partenaires : KULeuven, De Proefbrouwerij, Boortmalt, Pentair, Nanobranes, Intellitech, Avecom

     

  • Projet de démonstration et de dissémination DUWAHE² (Vlakwa – VITO)

    « Technologie durable d’épuration des eaux : réutilisation de l’eau, récupération de la chaleur de l’eau et efficience énergétique de l’épuration des eaux »

    La Belgique compte environ 130 brasseries, dont une grande partie opère à une échelle modeste. Pantarein Water entend démontrer, aux côtés de son partenaire de recherche VITO, des coopératives d’étudiants CORE et des brasseries Huyghe et Bosteels qu’il est rentable de réutiliser des eaux usées épurées et de récupérer la chaleur produite lors de l’épuration des eaux. Le projet de démonstration, qui est soutenu par Vlakwa, se déroule du 1er janvier 2015 au 31 décembre 2015. Il veut contribuer à rendre le secteur brassicole plus durable.

    Partenaires : Huyghe, Bosteels, CORE

    Avec l’aide de : Vlakwa